Suivez le guide...

mercredi 13 octobre 2010

Quelques impressions sur les vendanges 2010 en Alsace, à mi-fin d'parcours

Après un week-end qui a vu quelques vignerons se payer le luxe de reprendre une première fois leur respiration qu’ils retenaient depuis plusieurs semaines, il est temps de vous donner quelques impessions sur ces vendanges 2010 en Alsace.




Parce que, comme vous l’avez sans doute lu entre les mots, déjà nous, amateurs, nous avons eu sévèrement peur, alors je n’imagine pas les viticulteurs !

Ce n’est pas non plus pour rien que j’ai passé quelques jours à invoquez l’un ou l’autre dieu et quelques démons de ma connaissance pour que gagne le soleil indien.

Entre Rouffach et Westhalten, le 07/10/10


Car après avoir entendu de milles bouche que la quantité de raisin sur pied était fort décevante - pas plus de 20 à 40% d’une récolte normale dans les coins les moins favorisés - tout le monde commençait à flipper (carrément) sur la qualité, avec ces pluies tombées dans les dernières semaines de septembre.


Liveindirect, photo à Eguisheim, aujourd'hui même (13/10/10)


Dès les crémants arrivés, ils sont nombreux à avoir hésité à tout rentrer, ou au moins le maximum.
Car si ces raisins de pinot blanc et chardonnay se portaient bien, tout comme leurs cousins auxerrois, tous les autres, qui nécessitent une qualité plus optimale, faisaient frémir bien du monde.


video
Les auxerrois de V.Zusslin bien fougeux (07/10/10)


Mais comme souvent, les vignerons d’expérience, de courage, le plein soleil, le vent sec est revenu depuis le 01er octobre et c’est ceux qui se sont hâté lentement qui ont vu le vent tourné.

Bien sûr, ils sont nombreux à avoir assuré leurs pinots noir, et avec un trie rigoureux cela peux finalement être sauvé.
Mais si certains se permettent quelques jours de répit, c’est bien parce que ces 10 derniers jours fabuleux ont réussit à nous rendre le sourire à tous.

Du nord et surtout au sud, sur les terroirs mythiques d’Alsace, comme dans les grands crus moins célèbres, les derniers raisins se portent mieux…bien mieux, merci.
Le 12/10/10
C’est donc sur ces quelques expositions privilégiées (vive les privilèges), que les dernières grappes, encore finalement bien nombreuses pour un 15 octobre, finissent d’atteindre leur maturité, en attendant de nous donner le meilleur.


Le 07/10/10

Ainsi le 2010 en Alsace, s’il ne sera certainement pas le plus prolifique, aura finalement le niveau souhaité pour continuer la conquête de nos nouveaux espaces et palais.

Il faudra plus que jamais privilégiez la qualité, les beaux terroirs et les valeureux vignerons
qui n’auront pas cédé à la peur et qui auront fait de sévère tri pour conserver ce niveau, vraiment haut placé, de ces dernières belles années.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...