Suivez le guide...

vendredi 27 septembre 2013

La Vague d’Or du Chef Arnaud Donckele, première année triplétoilée à St Tropez

St Tropez, terre de luxe, calme, volupté et de toutes les extravagances, manquait d’une Cuisine, d’une vraie, d’une juste, où la haute gastronomie se mette au niveau de l’âme de la cité. La Résidence de La Pinède nous l’apporte sur un plateau - doré sur tranche bien sûr - en laissant les mains et la table libres à son jeune Chef Arnaud Donckele, enfin !

Alors moi qui abhorre de plus en plus le luxe puant de quelques Brics (rayez et remplacez par qui vous voulez…le mauvais goût n’ayant pas frontière) se vidant des Jéroboams à la tête quand nous rêverions de partager une seule de ces bouteilles avec quelques vrais beaux vivants…je n’ai donc jamais goûté les tables des palaces à la sauce St-Trop tant, ni la cuisine, ni le service ne valaient le tiers du prix demandé, ou le quart de la beauté de ce village (hors saison only).
Alors comme on donne, depuis peu, trois étoiles à quelques assiettes de pur terroir tropézien, et que votre serviteur a la plus belle des nouvelles à fêter, il se paie le Luxe d’aller goûter…



vendredi 20 septembre 2013

Grand Cru Schlossberg - Un Terroir, des Hommes - Première !

Les plus assidus et les mieux renseignés le savent, d’autres ont lu entre les lignes, votre serviteur, accompagné de deux autres passionnés indispensables, tourne autour du Grand Cru Schlossberg, persuadé depuis longtemps de la noblesse de ce terroir.


Alors, pour mettre sa grandeur en lumière comme d’autres la mettent en bouteilles, nous avons (*) décidé il y a quelques mois, de lui consacrer quelques journées pour en faire un petit film, un court-métrage épicurien dont voici le teaser officiel !



Retrouvez ce teaser sur notre compte vimeo, en lien ICI

J’espère qu’il vous met en appétit pour la suite, qui devrait être mieux encore et que l’on vous présentera, ici même et bien ailleurs, d’ici un mois environ.

J’espère surtout qu’en attendant, il vous pousse sur vos chemins gourmands, qu’il vous donne envie de boire un Schlossberg, tout de suite, ou de vous promener au milieu de ce paysage très largement béni par quantité de dieux ! 

A suivre…


(*) Quand je dis nous, c’est que seul je ne serais arrivés à rien, je vous dois donc de citer mes collègues: Julien Carlier, mon graphiste préféré depuis longtemps, fondateur des « Acolytes » http://www.les-acolytes.com/, et Arnaud Masson,  l’impeccable homme-orchestre en charge de l’image et fondateur d’Artwaves http://artswaves.com/. Merci à eux !

Antoine MANTZER – Les SECRETS D’EPICURE http://www.secrets-epicure.com/

mardi 17 septembre 2013

Pour se mettre en bouche…3 vins du Grand Cru Schlossberg et du Domaine Paul Blanck

C’est l’un des domaines les plus sérieux sur ce terroir (et sur d’autres), et c’est l’un des deux illustres alsaciens à nous avoir réellement accompagnés dans notre dernière création, qui vous sera bientôt révélées ici même et bien ailleurs...à suivre !

Lors de ces journées heureuses et studieuses, nous avons eu le plaisir de nous plonger cœur et âme dans trois vins de ce même grand cru et de ce même domaine, trois vins sélectionnés avec soin et envie, sur plus de trois décennies, pour finir de nous éclairer et de vous mettre en appétit...


video



vendredi 13 septembre 2013

Prems sur l’Altevic, à Hattstatt


Depuis quelques semaines-mois, je veux taster la nouvelle adresse dont on cause sur la route des vins, l’Altevic, à Hattstatt. On en cause parce que c’est l’ancien gérant du Caveau d’Eguisheim (*Michelin à l’époque), qu’il est passé par chez Troisgros et Rostang et qu’il se dit que le projet ne manque pas d’audace…

Comme d’habitude pour découvrir une maison proche, je m’en suis d’abord allé goûter leur menu d’appel, un menu déjeuner à moins de 20€ par tête, avec trois choix à chaque poste. Intéressant non ?


mercredi 11 septembre 2013

To see, I look; but to believe, I drink! My Château Haut-Brion...in english please

 She's the greatest bottle i've tasted since few years, and she's for you...great epicurean readers ! Good job and translation by Webflakes !


"It happened all at once and without any resistance. I was blown away, mesmerized, happy like a child.  It was in love again for the first time and I was transfixed as I sat in front of the rubiest of red wines. My senses were overloaded at the spectacle of a thousand wonders. The nose had the beauty of an ancient Palatine mosaic, which one only fully understands as he approaches the end of the bottle, each piece sustains the other, contributing its touch to the complete story. The sensation on the palate I liken to wearing an Emperor’s satin tunic, embroidered with gold, covered in purple velour and lined with ermine...
Of course I ought to be a little more precise with you..."
But for this, you must go HERE 

vendredi 6 septembre 2013

Du partage de l’Appli-épicurienne par excellence : BALADOVORE

Il y a quelques mois à peine, début juillet, naissait l’application Iphone qui sera sans doute la plus plébiscitée par les « grandes marques » d’épicuriens et de bons vivants d’ici quelques temps : BALADOVORE.

Cette appli-qui-vous-veut-du-bien, c’est tout ce qu’il faut aux hommes et aux femmes de bons goûts - qui savent que pour se régaler au juste prix, il FAUT des beaux produits - car elle propose de partager avec vous, toutes les meilleures adresses des petits producteurs et éleveurs de bonheurs des grands chefs, près de chez vous, ou sur la route de vos escapades et autres vacances épicuriennes.  

En clair, en téléchargeant cette appli, en deux secondes de prise en main, vous connaîtrez les adresses des fournisseurs de vos chefs favoris. Que ce soit pour le bœuf, le safran, le miel et l’agneau, les volailles et les crustacés, les fruits et légumes, les œufs, les fromages et le pain, ces chefs choisissent de partager tout cela avec vous…
Baladovore sur Itunes c'est ICI
Baladovore sur Facebook c'est LA 


Cette belle et grande idée, on la doit à deux hommes, le chef Nicolas Gautier (Château d’Esclimont) pour l’idée, le réseau et la volonté, et l’indispensable Jérôme Muffat, pour son aide précieuse, sa compétence de programmeur et l’envie de se lancer dans une telle aventure.

Cette aventure, basée sur le goût et le partage, le sérieux, la qualité, les efforts et le courage de chacun se veut totalement gratuite, chacun apporte sa pierre à l’édifice pour le plaisir de faire circuler ces noms, jusque-là seulement connus et échangés entre les professionnels de la profession…

Les adresses sont données par les chefs, pas forcément tous étoilés Michelin mais tous très sérieux, qui s’engagent à ne partager que des noms d’éleveurs-producteurs qu’ils ont sélectionnés pour leurs restaurants. Ces adresses sont vérifiées ensuite par l’équipe qui a la haute-main sur ce bel outil, puis mises en ligne dans la foulée…On me dit d’ailleurs que dans la prochaine mise à jour, on retrouvera quelques adresses de (vraie) charcuterie corse partagé par Yves Camdeborde, ou encore le fournisseur de Volaille de Bresse de Georges Blancs…entre autres…

Grâce à Baladovore, elles sont désormais à votre portée, toutes ces adresses plus ou moins secrètes, promesses de bon goût et de joli moment-épicurien à partager, alors n’hésitez pas à la télécharger, à l’utiliser, à la recommander, puis sautez le pas, sélectionner les adresses près de chez vous ou sur la route des vacances et faites-vous plaisir…avec ça, plus aucune raison de manger de la m…e, plus aucune raison de s’acharner à donner tout son argent à des ultras’hypermarchés, vous pourrez être vous aussi un locavore heureux ou, au minimum, un gourmand radieux. 
Comme quoi, avec beaucoup de volonté et de belles idées, même sur l’anti-symbole de la real-convivialité, on peut réellement créer du lien, pousser les gens sur les chemins gourmands et donner l’envie de partager le « goût du meilleur »…Alors, félicitations à eux et longue vie à Baladovore…  

lundi 2 septembre 2013

Un ptit-déjeuner étoilé avant la rentrée ?

C’est le repas le plus important de la journée qu’ils disent, pour nous ce n’est que le premier…et comme pour les autres, quand on a « le goût du meilleur », on recherche de simples perfections. Et bien ne cherchez plus, j’ai trouvé !
J’ai trouvé ce p’tit déj de champion lors de joyeuses pérégrinations, un vrai repas du matin qui vous laisse le choix ensuite entre vous recoucher, réfléchir ou transpirer.
Il est gourmand et équilibré, pléthorique et censé, il se découpe en deux plateaux (par personne bien sûr….quand on aime…), l’un un peu plus raisonnable que l’autre.





























Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...